CHARLIE HEBDO

ALICIA MARTÍN PAVÓN (1.º Bachillerato Ciencias) y SELENA GONZÁLEZ ROMERO (1.º Bachillerato Humanidades)

Charlie Hebdo est un magazine hebdomadaire satirique de gauche créé en 1992. Son objectif est, selon son directeur, de présenter toutes les composantes de la gauche. Avec ses publications il a provoqué l’indignation des juifs, des musulmans et même des chrétiens.

Philippe Val, directeur du magazine en 2006, a dû subir un procès à cause de la publication des caricatures de Mahomet, surtout pour celle qui présentait à Mahomet en disant: “C’est dur d’être aimé par des cons”. Cela a provoqué une très forte agitation puisque selon la religion islamique, le prophète Mahomet ne peut jamais être représenté. Val a été accusé par les groupes islamistes français d’injurier le prophète publiquement, mais finalement il a été déclaré non coupable.

Ces caricatures ont été l’origine du procès qui a provoqué le débat à propos de la liberté d’expression, des accusations de provocations aux différentes religions et malheureusement des attentats.

Le plus grave s’est produit au siège parisien de Charlie Hebdo, le matin du 7 janvier 2015. Deux hommes masqués avec des fusils sont entrés dans le magazine en criant: “Al-lahu-àkbar” (“Alá est le plus grand”) et ils commencèrent à tirer, tuant 12 personnes et blessant gravement encore quatre. Il s’agissait d’une vengeance de l’honneur de Mahomet.

Avant cet attentat, Charlie Hebdo avait eu des difficultés financières avec une émission de seulement 60.000 exemplaires par semaine. Le premier numéro du magazine après le terrible attentat a connu 7.000.000 copies et a été traduit en 6 langues. Dans ce numéro une caricature de Mahomet apparaissait avec une larme et cette phrase: “Tout est pardonné”.

Le 11 Janvier, 3.700.000 personnes ont participé dans des manifestations par toute la France. La phrase “Je suis Charlie” était une devise de soutien qui était présente dans ces manifestations et dans les médias sociaux.

También te podría gustar...

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *